Missions pour l'insertion > L'accompagnement social

Les enjeux de l’accompagnement

Le travail d’accompagnement se fait de manière individualisée pour tous les salariés en insertion. Il est contractualisé pour chaque salarié au travers d’un contrat d’objectifs qui précise, par étapes, les objectifs à atteindre et les moyens à mettre en oeuvre tant pour le salarié que l’équipe pédagogique d’Ateliers Sans Frontières.

Cet accompagnement se construit autour de plusieurs axes :

  • L’identification et la résolution des principaux freins à l'insertion professionnelle
  • L’élaboration d’un projet professionnel et des moyens pour le faire aboutir
  • Le (ré)apprentissage des habitudes du monde du travail et la compréhension de ses exigences
  • La formation, l’acquisition de nouvelles compétences, la découverte d’un métier
  • La recherche d’un emploi ou d’une formation qualifiante

La formation

La plupart des salariés ont un niveau de formation et de qualification très faible, voire inexistant. Face à cette réalité, il est important de les aider à construire un parcours de formation en complément de leur travail.

Les formations, organisées au sein de l'association ou dans des organismes spécialisés, concernent plusieurs domaines.

  • Formations ou ateliers d'informations internes :
    • Rédaction du CV
    • Recherche d’informations sur le projet professionnel
    • Rédaction de lettres de motivation
    • Simulation d’entretien
    • Recherche d’offres d’emploi
    • Fonctionnement de la Sécurité Sociale
    • Atelier sur la mobilité
    • Ateliers de recherche d’emploi
    • Lecture du bulletin de paie
    • Préparation des tests
    • Gestes et Postures
    • La méthode des 5 « S »
  • Principales formations externes :
    • Français
    • Bureautique
    • Permis B
    • Relooking, Théâtre
    • Gestion de stocks informatisée
    • Mathématiques
    • Permis cariste
    • Comptabilité

L’action culturelle

Le Club Caméléon permet de faire découvrir les arts et la culture sous forme de discussions et de sorties. Chacun est libre de s’y impliquer comme il le souhaite et d’être force de proposition.

L'accès à la culture, au sport et aux divertissements constitue un prolongement essentiel pour la construction psychologique de certains salariés qui vivent parfois isolés.

Séance de foot avec l'association Dream Foot ou Atelier découverte de la culture de la Nouvelle-Calédonie avec l'association WASAPA ART KANAK ont ainsi été de mise en 2013.

Les sorties vers l'emploi

Le contexte économique actuel est peu propice à l'emploi. C'est pourquoi les sorties durables, de transition et positives sont plus difficiles et font souvent suite à des parcours très longs. En 2013, le taux de sorties positives a tout de même atteint 53%, dont 30% d'emplois durables (CDI, CDD, intérim de plus de 6 mois, création d'entreprise). Ces dernières s'effectuent principalement vers des postes de préparateur de commande, d'agent de nettoyage, de chauffeur-livreur, technicien de maintenance informatique et agent d'accueil.

Notre objectif principal est encore et toujours de mieux préparer les salariés en insertion au monde du travail afin d'améliorer ces taux de sorties.